The Savage and the Swan

The Savage and The Swan - Enemies to Lovers Romance - Ella Fields - Résumé & Review

Sommaire :

La version originale

The Savage and The Swan - Enemies to Lovers Romance - Ella Fields - Résumé & Avis

The king of wolves was more beast than man, more tyrant than king, and so much more than he seemed.
Raised to avenge his murdered parents, he’d been trained and conditioned until nothing but violence and hatred lined the walls of his dead heart.

For nearly four years, I’d done all I could to help my kingdom as we faced the wolf king’s unconquerable evil—hardly anything at all.
As the only heir to the Gracewood line, I’d been relegated to menial tasks that would keep me and my secrets safe.

A chance to do more than fret behind our castle walls arrived when I breached them after overhearing my parents’ plans for my future. Fleeing, I unknowingly raced into a fate we’d all desperately hoped to avoid.

By the time I saw him coming, it was far too late. For my family. For my kingdom.
For my heart.
Before I could staunch the bleeding, the king had me under his giant paw, and one wrong move after another caused those razor-sharp claws to sink deeper and deeper beneath my bruised skin.

I might have been trapped, naĂŻve, and furious, but I still had a kingdom to save—and a plan. Yet when we collided, the bloodshed, the fear, his atrocities… all of it dissolved like stardust upon the night sea.

The stars had mapped out our destiny, but it didn’t matter what they or my heart wanted. I refused to see the enigmatic male, the heartless lost boy with a soul beneath the flesh of a monster.
The savage king who’d destroyed everything I loved would fall—even if my heart fell with him.

La version française

Ce livre n’est pas encore traduit en français.

Mon avis

DNF – ★★ 2/5

J’avais beaucoup d’attentes pour ce livre. Il y avait une promesse intĂ©ressante, une jolie couverture mais le dĂ©but est un peu (beaucoup) confus. Je crois que ce livre sera un DNF chez moi.

Pourquoi un début un peu confus ?

  • Un personnage principal qui manque d’Ă©motions et de personnalitĂ©
    Comment peut-on ĂȘtre “juste” en colĂšre quand on dĂ©couvre qu’on a Ă©tĂ© manipulĂ©e / trahie ? Comment peut-on ĂȘtre “juste” en colĂšre face Ă  une personne qui a massacrĂ© votre peuple, votre famille ? Je ne comprends pas, je m’attendais Ă  une relation “love / hate” beaucoup plus profonde, avec une construction lente mais plus logique dans ce contexte.
  • Une façon d’Ă©crire parfois un peu perturbante
    Cela peut venir de moi, l’anglais n’Ă©tant pas ma langue maternelle mais aprĂšs avoir Ă©crit ma review, j’ai regardĂ© sur Goodreads et je ne suis pas la seule Ă  avoir fait cette remarque. Il y a des enchainements rapides et confus par exemple : elle parle d’une fois oĂč elle a Ă©coutĂ© aux portes quelques mois plus tĂŽt et au paragraphe suivant, on revient au moment prĂ©sent sans vĂ©ritablement de transition. J’ai du relire plusieurs passages plusieurs fois pour comprendre comment on en Ă©tait arrivĂ© lĂ .
    Autre exemple : elle cherche son pĂšre, elle ne voit personne et en 2 secondes, on est en pleine bataille lĂ  oĂč 2 minutes plus tĂŽt il n’y avait rien… Ca fait un peu de bruit une armĂ©e quand mĂȘme…
  • Un univers trĂšs peu dĂ©veloppĂ© et difficilement accessible : l’auteur emploie des termes qu’elle ne dĂ©finit pas toujours et j’ai quelques problĂšmes Ă  bien apprĂ©hender son univers et ses limites.
    J’ai commencĂ© le roman sans relire le rĂ©sumĂ© et j’avais oubliĂ© le prĂ©nom de l’hĂ©roĂŻne, j’ai du attendre le 2° chapitre pour comprendre que “Opal” Ă©tait le prĂ©nom du personnage principal.
    Opal n’a normalement pas le droit de s’Ă©loigner de son palais mais elle arrive Ă  pied Ă  atteindre les bois les plus Ă©loignĂ©s au nord sans croiser personne mais tombe sur son ennemi… C’est un royaume dans un mouchoir de poches ? Sans aucun garde ?

Je suis Ă  30 % du livre et je crois que je ne vais pas le poursuivre… Malheureusement, le manque de construction de l’univers et le cĂŽtĂ© insipide des personnages aura raison de moi… Le seul Ă©lĂ©ment que je retiens c’est qu’ils ont trĂšs envie de coucher ensemble mais qu’ils sont ennemis – sur le papier du moins car cela ne se ressent pas dans leurs interactions. Ce n’est pas une intrigue suffisante pour capter mon attention.

Ce livre est beaucoup comparĂ© Ă  ACOTAR et From Blood and Ash et je trouve que ce n’est clairement pas du mĂȘme niveau. Dans ACOTAR et From Blood and Ash, on a une rĂ©elle construction de l’univers. On est sur des sĂ©ries longues, avec des personnages bien construits qui ont une vraie personnalitĂ©. LĂ  je n’arrivais pas Ă  m’intĂ©resser aux personnages. On dirait une nouvelle inscrite dans un univers existant, c’est comme s’il manquait un tome.

L’auteur se perd un peu dans son discours. Elle fait des rĂ©fĂ©rences Ă  des Ă©lĂ©ments qui ont l’air Ă©vident alors que pas du tout. Les successions de scĂšnes n’ont pas toujours de sens, on se demande si on n’a pas loupĂ© un paragraphe ou une page. Le cĂŽtĂ© amour instantanĂ© et le double point de vue sont aussi un peu trop “faciles” Ă  mon sens.

J’ai toujours un peu de mal avec les livres qui traitent des Faeries. Les auteurs ont tendance Ă  s’inspirer d’un univers ancrĂ© avec des normes (un peu comme pour les vampires ou les loups garous) mais ce n’est pas si connu que ça… Enfin du moins pas chez moi.
Et mine de rien, chaque auteur se l’approprie et crĂ©Ă© de nouvelles spĂ©cificitĂ©s. Je sais que quand j’ai commencé Cruel Prince, je ne connaissais rien au monde des Fae et il m’a fallu un sacrĂ© temps d’adaptation pour bien comprendre leurs forces, leurs faiblesses, leurs limites. Mais bon au moins j’Ă©tais prĂȘte pour Acotar aprĂšs 🙂

Ici on a deux types de Faeries qui s’affrontent mais sans trop d’explications sur le pourquoi du comment, leurs diffĂ©rences, l’origine de leurs affrontements. LĂ  oĂč j’en Ă©tais, les raisons Ă©voquĂ©es paraissaient un peu disproportionnĂ©es et peu stratĂ©giques.

Bref pour moi c’est un loupĂ© et je pense que je ne le finirais pas, je tente de me motiver mais je n’ai vraiment pas assez d’intĂ©rĂȘt pour me forcer… J’ai des livres bien plus tentants qui m’attendent sur ma liseuse. Je suis Ă©tonnĂ©e du nombre de notes positives sur ce roman (mĂȘme s’il est rĂ©cent) car il a vraiment des lacunes dans sa construction et le style d’Ă©criture est vraiment particulier.

Je suis peut-ĂȘtre une exception !

Laisser un commentaire